Pourquoi arrêter de fumer ?

Publié le : 18 février 20225 mins de lecture

Le tabac cause 8 millions de décès chaque année. Lorsque des données ont été publiées cette année indiquant que les fumeurs sont plus susceptibles que les non-fumeurs de développer une COVID-19 sévère, des millions de fumeurs ont voulu arrêter.

Arrêter de fumer peut être difficile, d’autant plus avec le stress social et économique supplémentaire que la pandémie a apporté, mais il existe de nombreuses raisons d’arrêter.

Dans cet article on a rassemblé les raisons du « pourquoi » arrêter de fumer. Les avantages de cesser de fumer sont sentis quasi immédiatement.

Arrêter de fumer permet de mieux respirer

Le tabagisme est nocif pour les systèmes du corps humain, principalement les systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Des études scientifiques montrent que les poumons retrouvent la capacité de se nettoyer dans les 3 mois suivant l’arrêt du tabac. Arrêter de fumer et dites adieu à la toux chronique. En plus de tousser moins, il vous sera plus facile de faire de l’exercice, qu’il s’agisse de courir un marathon ou simplement de monter les escaliers sans respiration sifflante.

Savez-vous qu’au cours des 24 premières heures suivant l’arrêt du tabac, votre tension artérielle, votre fréquence cardiaque et votre circulation s’amélioreront. Le risque de faire une crise cardiaque diminue en seulement quelques heures après avoir éteint la dernière cigarette.

Les maladies cardiaques sont les premières causes de décès chez les fumeurs. Arrêter de fumer réduit considérablement le risque de maladies cardiovasculaires.

Vous pouvez en apprendre davantage sur cette page.

Abandonnez les cigarettes et sentez-vous moins stressé

Lorsque les fumeurs arrêtent de fumer, ils ont souvent peur du sevrage tabagique et les envies de fumer. En général, la nicotine est complètement éliminée du corps dans les trois premiers jours qui suivent l’arrêt du tabac.

Le sevrage de la nicotine entraîne inévitablement l’apparition de symptômes de manque, comme des envies de nicotine, de l’irritabilité, des maux de tête, de la fatigue et des insomnies.

Mais ne vous inquiétez pas, dans le mois qui suit l’arrêt du tabac, les récepteurs sensibles à la nicotine dans votre cerveau commenceront à fonctionner normalement. Au fur et à mesure que votre système nerveux apprend à fonctionner sans nicotine, les pires symptômes physiques s’atténueront de manière progressive.

En outre, le sevrage de la nicotine entre les cigarettes peut augmenter les sentiments de stress. Comme le stress du sevrage est le même que les autres stress, il est facile de confondre le stress normal avec le sevrage de la nicotine, de sorte qu’il peut sembler que fumer réduit d’autres stress.

Mais ce n’est pas le cas. En fait, des études scientifiques montrent que le niveau de stress diminue après avoir arrêté de fumer.

Si vous constatez que vous êtes sujet au stress, remplacer le tabagisme par une façon plus saine et plus efficace de gérer le stress peut vous apporter de réels avantages. Par exemple, mâcher des gommes ou utiliser des patchs.

Une maison sans fumée protège vos proches

Préserver votre santé, celle de vos amis et de votre famille non-fumeurs est une bonne raison pour arrêter de fumer.

Respirer de la fumée secondaire augmente le risque de cancer du poumon, de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

Chez les enfants, la fumée secondaire double le risque de contracter des maladies pulmonaires, notamment la pneumonie, les otites, la respiration sifflante et l’asthme. Ils courent également 3 fois plus de risques de développer un cancer du poumon plus tard dans leur vie que les enfants qui vivent avec des non-fumeurs. La fumée secondaire est un cocktail mortel bourré de toxines et de substances cancérigènes.

La plupart de la fumée secondaire est invisible et inodore, donc peu importe à quel point vous pensez être prudent, les gens autour de vous respirent toujours les poisons nocifs.

Ouvrir les fenêtres et les portes ou fumer dans une autre pièce de la maison ne protège pas les gens. La fumée peut persister dans l’air pendant 2 à 3 heures après avoir fini de fumer, même avec une fenêtre ouverte. De plus, même si vous limitez le tabagisme à une seule pièce, la fumée se répandra dans le reste de la maison où les gens l’inhaleront. Le mieux c’est d’arrêter, ne croyez-vous pas ?

Plan du site