Est-il dangereux de fumer occasionnellement ?

Publié le : 14 février 20225 mins de lecture

Parmi les nombreux types de fumeurs, on retrouve les fumeurs occasionnels. Comme son nom l’indique, il fume occasionnellement le soir, avec des amis et lorsqu’il a du temps libre pendant les périodes de stress. La consommation, souvent poussé par le contexte et les effets de groupe, est ce que l’on appelle « tabagisme social ». La consommation est inférieure à celle des fumeurs quotidiens, mais elle reste dangereuse pour la santé. Voici donc les menaces même pour les fumeurs légers.

Qu’est-ce qu’un fumeur occasionnel ?

Il est difficile d’établir une dépendance à la nicotine basée sur un certain nombre de cigarettes par jour. La dépendance est établie par divers facteurs (le métabolisme respectif, la qualité et la quantité du produit, la nombre de consommations, les raisons de la consommation, etc.). Ce qui est certain, c’est que dépendance rime avec régularité. Plus vous utilisez souvent ce produit, plus vous avez de chances de prendre une habitude et de développer une tolérance, qui peut s’enraciner chaque jour. Le fait de fumer occasionnellement se caractérise par une consommation modérée par une ou deux personnes. L’usage régulier se caractérise par le fait de fumer plusieurs tiges par jour. Si vous êtes dans cette situation, vous êtes un gros fumeur.

Fumer occasionnellement : quels risques ?

De nombreux fumeurs occasionnels s’imaginent qu’ils ne courent aucun risque lorsqu’ils fument peu, c’est-à-dire moins d’un paquet en une journée. Les dangers du tabac ne sont toutefois pas négligeables.

Une chose que vous devez savoir à propos des cigarettes, c’est qu’il n’y a pas de seuil à partir duquel vous pouvez fumer en toute sécurité. Les fumeurs réguliers présentent de graves risques pour la santé, notamment au niveau cardiovasculaire. Ainsi, fumer un paquet par jour pendant 10 000 jours (environ 27 ans) est beaucoup plus dangereux (également environ 10 000 cigarettes) que fumer un paquet par jour pendant 15 mois. Doubler la dose double le risque, doubler la durée multiplie le risque par 22 ! Même de petites quantités peuvent affecter votre santé. Donc le seul moyen d’éviter les maladies, chez les fumeurs, occasionnels ou pas, c’est de ne pas fumer du tout. Fumer occasionnellement rime donc avec danger permanent. Les petits fumeurs pourraient effectivement faire face aux mêmes maladies et infections pulmonaires que ceux qui fument de manière invétérée. Des études récentes ont montré que fumer 4 à 5 paquets aurait des effets irréversibles sur la santé et risquerait de contracter un cancer.

De plus, l’aspect de la peau est abîmé par la cigarette : des rides se forment ainsi que de cernes, le teint devient grisâtre et un épaississement de la peau se forme. Ce sont les conséquences d’un tabagisme même occasionnel. Les fumeurs occasionnels font face aux mêmes risques cardiovasculaires que les gros fumeurs : infarctus du myocarde, accident cardiovasculaire, embolie pulmonaire et surtout l’hypertension et l’augmentation du cholestérol.

Fumer régulièrement constitue-t-il la première étape vers l’arrêt définitif ?

Beaucoup de gros fumeurs qui tentent d’arrêter passent soit à une consommation temporaire justifiée par les circonstances (soirée, amis, etc.) soit passent à un arrêt progressif et complet. Cependant, le risque demeure toujours ou persiste de façon permanente. En fait, ce type de fumeur ne fait que prolonger indéfiniment le tabagisme et ne rêve pas d’une vie sans cigarette. Ils croient que le tabagisme modéré est une victoire et ils ne poursuivent pas leurs efforts pour se débarrasser de la cigarette.

Les fumeurs réguliers ont tendance à fumer plus longtemps que les gros fumeurs, ce qui est notamment nocifs pour le corps humain.

Fumer une ou deux cigarettes par jour ou la fumée secondaire peut être moins dangereux que de fumer un paquet par jour, mais les risques pour la santé sont omniprésents. De plus, les fumeurs réguliers ont tendance à fumer plus longtemps que les gros fumeurs, ce qui est nocif pour le corps humain. Pour éviter cela, il est recommandé de fumer à la place des cigarettes pour échapper à ce rituel destructeur. Ne soyez pas un gros fumeur !

 

Plan du site